La France profonde

5 août 2023

Point de vue

Image14

   Il y a la France urbaine qu’on préfère nommer la République, celle des émeutes, celle des dealers, celle des petits révoltés, celle du show biz, celle des trottinettes, en somme celle de tous ces professionnels de la parade qu’on voit à la télé jusqu’à l’écœurement. Et puis il y a la France profonde, celle qu’on qualifie de périphérique quand on a du vocabulaire, celle qu’on appelle la province quand on est parisien, celle qu’on désigne comme les territoires dans la novlangue administrative, celle qui est ignorée des médias depuis que Pernaut est parti, celle qui fume des clopes et roule au diesel selon des professeurs de vertu émérites. Discrète, on la voit rarement et s’il est un évènement où elle se révèle, sans qu’il soit besoin de déployer des dizaines de milliers de forces de police parce qu’elle a du savoir-vivre, c’est bien le Tour de France et la joie partagée qu’il engendre. Au-delà du vélo, c’est le cœur palpitant de la France qui se retrouve convoqué entre gens civilisés autour de ce symbole de l’identité française qui débuta il y a 120 ans.  

Tour de France à Moulins
Album : Tour de France à Moulins
Arrivée d'étape du tour de France le 12 juillet 2023
15 images
Voir l'album

À propos de LAURENT JEANNIN

Depuis plus de 30 ans, Laurent Jeannin parcourt le monde à la découverte de sa plus grande richesse : ses peuples. Il fait souvent le grand écart entre l'Amérique du sud et l'extrême orient sans pour autant négliger l'Europe et bien sûr la France. La photographie est son mode d'expression favori, qu'il conjugue sous forme de diaporamas en fondu enchaîné et sous forme de photographies noir et blanc dont il assure lui-même le traitement. "L'acte photographique n'a de sens et d'intérêt que parce qu'il me permet de comprendre le monde, ni plus ni moins. Photographier ce qu'on pense rend aveugle, penser à ce qu'on photographie rend borgne. Alors je préfère me laisser surprendre par la vie : le hasard compose, je dispose."

Voir tous les articles de LAURENT JEANNIN

2 Réponses à “La France profonde”

  1. dj34450 Dit :

    Pourquoi opposer la ville et la campagne ?
    Il y a aussi de belles personnes en ville, des gens qui rament et d’autres qui souffrent, des gens discrets et humbles, des gens ouverts et prêts à rendre service…
    La France qui gagne, c’est la France unie.
    Bien amicalement

    Répondre

    • LAURENT JEANNIN Dit :

      Oui vous avez raison, pourquoi opposer la ville et la campagne ? Vous aurez noté que ce court texte n’est qu’un agglomérat d’expressions de personnes publiques, d’experts, de sachants, de politiciens. Je n’en suis pas l’auteur, je n’ai fait que citer. La France qui gagne, c’est la France unie, nous sommes toujours d’accord, mais il faut se rendre à l’évidence, on ne gagne plus beaucoup, on s’autodétruit, car chacun regarde son intérêt personnel ou communautaire, cqfd.
      Bonne soirée.

      Répondre

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus