Pour voyager quand même

23 novembre 2020

Divers

Brésil – 2012

   L’île d’Itapua se trouve a peu d’encablure de Bahia. Je m’y trouvais à l’automne 2012, avec Leica et harmonica. Voici quelques traces en images sur une musique de Toquinho que j’ai enregistrée : Tarde em Itapua.

Pour les mots, vous pouvez vous reporter à cet ouvrage dont il reste quelques exemplaires disponibles

rectozoomeloge

Plus de détails

À propos de LAURENT JEANNIN

Depuis plus de 30 ans, Laurent Jeannin parcourt le monde à la découverte de sa plus grande richesse : ses peuples. Il fait souvent le grand écart entre l'Amérique du sud et l'extrême orient sans pour autant négliger l'Europe et bien sûr la France. La photographie est son mode d'expression favori, qu'il conjugue sous forme de diaporamas en fondu enchaîné et sous forme de photographies noir et blanc dont il assure lui-même le traitement. "L'acte photographique n'a de sens et d'intérêt que parce qu'il me permet de comprendre le monde, ni plus ni moins. Photographier ce qu'on pense rend aveugle, penser à ce qu'on photographie rend borgne. Alors je préfère me laisser surprendre par la vie : le hasard compose, je dispose."

Voir tous les articles de LAURENT JEANNIN

Une réponse à “Pour voyager quand même”

  1. TERRY Dit :

    Voyageurs immobiles, nous le sommes tous parfois alors pourquoi s’agacer de ne pouvoir voyager ces jours-ci ? C’est drôle comme les interdits créent des réactions négatives là où en réalité il n’y a rien de bien différent de la normalité .
    Profitons de ce voyage en musique et images plutôt que de courir après des pseudo-souvenirs stéréotypés…

    Répondre

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus