Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



C’est ma préférée !

Attente à Ueno

Tokyo – 2014

  J’ai de la chance, de nombreux visiteurs viennent à cette exposition sur le Japon. Beaucoup s’arrêtent sur cette photographie et à la fin de la visite, ils me font souvent savoir que c’est l’une de  leurs préférées. Je ne demande pas pourquoi, ce n’est pas nécessaire…

7 Commentaires à “C’est ma préférée !”

  ( Fil RSS pour ces commentaires)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  1. Ce n’est pas ma préférée, il y en a tant d’autres dans l’exposition qui me parlent davantage… mais, comme le monde serait triste si tous aimaient la même chose ! ;-)
    En tout cas, c’est une bien belle exposition et je suis très intimidée à l’idée d’exposer mes photos à coté de celles d’un photographe aussi classieux …

    TERRY a dit ceci

    Répondre

    • Sur 210 visiteurs à ce jour, j’ai eu une dizaine d’enthousiastes pour cette photographie. Pour moi, elle n’est pas représentative du Japon ni même d’un Japon. Cet accueil est donc surprenant. Viennent ensuite la mamie qui porte un petit enfant, puis la geisha (couverture de « Typhoon is coming »).
      Classieux ? Merci pour ce compliment (heureusement que personne ne me voit rougir derrière l’écran :-) ), mais à mon avis ce sont seulement les photographies qui peuvent être éventuellement « classieuses ». De façon plus réaliste, plus que « classieux », je me sens surtout irrémédiablement et inoxydablement classique, j’entends par là que je me sens l’héritier (dans ma volonté en tout cas) d’une certaine conception de la photographie (qui date d’au moins soixante ans…) qui n’a plus guère cours de nos jours, même dans la prestigieuse institution qu’est l’agence Magnum, o tempo o mores…

      LoJ a dit ceci

      Répondre

  2. Voilà un superbe clin d’oeil qui parle davantage au mâles ;-)

    Christian a dit ceci

    Répondre

  3. 210 visiteurs… C’est bien peu par rapport à tous les gens que vous pourriez toucher si vous diffusiez votre exposition sur internet. Moi-même, je suis trop éloigné pour voir ces photos, dommage ! Être classique n’empêche pas d’être moderne. Les expositions « classiques » (je dirais pareil des musées), ont-elles d’ailleurs un sens de nos jours ?
    Belle photo ceci dit ! Bonne journée.

    Georges a dit ceci

    Répondre

    • J’ai eu récemment cette conversation avec un photographe. Il se reconnaîtra sans doute s’il lit cet échange…
      Les photos sont faites pour être vues, pas pour être consommées. Dans cette distinction, j’ai en tête le respect mutuel qui devrait prévaloir entre l’auteur et le public, que le monde numérique a aboli. Si je persiste à présenter mon travail de cette façon (à la mode du vingtième siècle diriez-vous peut-être), c’est parce que je considère le public autrement que des animaux élevés en batteries devant leurs mangeoires, ce que sont de mon point de vue les internautes vissés devant leurs écrans qui n’ont que cela comme horizon culturel. Internet n’est qu’un simple outil de communication et de promotion oui. Vouloir plus, c’est rompre un lien privilégié entre l’auteur et le public, qu’il s’agisse de musique, de cinéma, de peinture, de photographie…
      Inversement, le travail d’un auteur, quel que soit le mode d’expression artistique, mérite quelque égard : un véritable intérêt provient d’une véritable envie de découvrir ou d’apprécier, une véritable curiosité qui doit se manifester par une véritable volonté de se déplacer ou de parcourir un livre. J’entends déjà l’argument du coût (pas celui qui incombe à l’auteur, c’est normal n’est-ce pas…) mais pour le public : je suis trop loin, je n’ai pas les moyens d’acheter un livre… Chacun définit ses priorités et se donne les moyens (covoiturage par exemple). Quant aux livres, la modicité du prix de ceux que je propose ne devrait pas être un frein et quand bien même, on peut toujours demander à sa bibliothèque publique de les acquérir pour les emprunter… 210 visiteurs, c’est sans doute peu mais je ne regarde pas la quantité. En deux semaines, des gens de tous horizons (pas que géographiques…) sont venus et il y a eu de merveilleux échanges de mon point de vue. Je n’ai pas pour objectif d’inonder la planète avec mes photos. Bonne journée également Georges.

      LoJ a dit ceci

      Répondre

  4. Chouette coup d’oeil qui ne résulte pas que de la chance ;-)

    Aline a dit ceci

    Répondre


Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus