Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



L’entre-soi

Cochin

Cochin – 2010

  Toute ma nuit de demi-sommeil fut bringuebalée plus que bercée au rythme des bogies. J’avais quitté la relative fraîcheur de Bangalore en direction de Cochin pour retrouver progressivement la température et l’hygrométrie qui donne à l’air indien ce moelleux si particulier qui enveloppe le corps, alternant moiteur et brise légère bienfaisante…

  Mon réveil fut olfactif, indescriptibles effluves d’urine accumulés pendant la nuit, mêlés à ceux des beignets frits du petit-déjeuner. Jetant un coup d’œil par dessus le bastingage de ma couchette, je découvris cette songeuse dévoilée comme par magie au petit jour… Je me souviens que les téléphones mobiles indiens avaient bien deux ou trois ans d’avance sur ceux qui étaient proposés en France.

15 Commentaires à “L’entre-soi”

  ( Fil RSS pour ces commentaires)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  1. Superbe ! Euh, vous dormiez avec l’appareil photo sous l’oreiller ? ;-)

    Aline a dit ceci

    Répondre

    • Ah,ah, ah ! Aline, il est des circonstances où l’on a le choix entre voyager avec un appareil jetable qui n’attirera pas la convoitise ( je l’ai fait mais les photos sont bien moins bonnes :) ) ou dormir avec son appareil photo ( ça je crois qu’on l’a tous fait ;) )

      TERRY a dit ceci

      Répondre

    • Quand je suis en reportage, je le suis 24h/24, l’appareil est toujours à portée de main. Être toujours disponible pour ne jamais être pris au dépourvu, enfin le moins possible !

      LoJ a dit ceci

      Répondre

  2. Great capture !…
    Le corps et l’âme dissociés, avec le regard qu’on ne voit que du coté miroir.

    TERRY a dit ceci

    Répondre

  3. Les plus belles photos traduisent une universalité. Celle là en fait partie. A Cochin ou à Dijon, la sentiment de solitude est le même avec ce besoin de rester connecter au cas où…

    Georges a dit ceci

    Répondre

  4. Les meilleures photos se passent de mots parce qu’elles sont tellement riches que pour moi, seul le silence de l’observation est satisfaisant. Et devant cette photo, je reste bouche bée…

    Christian a dit ceci

    Répondre

  5. I really like this « reflection »

    Giorgio a dit ceci

    Répondre

  6. Bon jour,
    J’aime beaucoup cette composition. Je trouve qu’il en jaillit beaucoup d’émotions.
    Merci pour tes partages et points de vue. Discuter n’est pas polémiquer, enfin pas de mon point de vue sois tranquille.
    Je te souhaite une bonne journée et à bientôt.

    Pascale DELALANDRE a dit ceci

    Répondre

    • Merci pour l’appréciation. Peu d’émotions de mon côté, en revanche beaucoup d’interrogations. L’émotion, ou plutôt la poussée d’adrénaline, je ne la ressens que dans ce très court instant, tellement ténu et imprévisible, où l’œil est surpris et où l’index presse le déclencheur.

      LoJ a dit ceci

      Répondre


Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus