Autour de minuit

6 mars 2016

Histoire d'une photo

Pekin - 2005

Pékin – 2005

  L’avenue Wangfujing fait partie de ces endroits qui ne s’endorment jamais, clinquants et bruyants…

  Il n’était pas loin de minuit. Je dépensais mon dernier sou d’énergie après une journée commencée comme d’habitude à l’aube. Ma planche de contacts m’indique que c’est l’une de mes dernières prises de vues en Chine. Pourtant, cette jeune vendeuse ne me dit pas au revoir de la main. Harassée, elle vole quelques instants de sommeil appuyée contre la vitrine. Elle sera peu après réveillée, remise sur les rails, par la cinglante badine du chef de rayon. Barbie, conçue aux États-Unis mais fabriquée en Chine, drôle d’interpénétration et symbole d’une autre révolution culturelle…

,

À propos de LAURENT JEANNIN

Depuis plus de 30 ans, Laurent Jeannin parcourt le monde à la découverte de sa plus grande richesse : ses peuples. Il fait souvent le grand écart entre l'Amérique du sud et l'extrême orient sans pour autant négliger l'Europe et bien sûr la France. La photographie est son mode d'expression favori, qu'il conjugue sous forme de diaporamas en fondu enchaîné et sous forme de photographies noir et blanc dont il assure lui-même le traitement. "L'acte photographique n'a de sens et d'intérêt que parce qu'il me permet de comprendre le monde, ni plus ni moins. Photographier ce qu'on pense rend aveugle, penser à ce qu'on photographie rend borgne. Alors je préfère me laisser surprendre par la vie : le hasard compose, je dispose."

Voir tous les articles de LAURENT JEANNIN

7 Réponses à “Autour de minuit”

  1. Christian Dit :

    Superbe photo.

    Répondre

  2. Aline Dit :

    Elle est loin la Chine de Mao… Il doit se retourner dans son mausolée :-D

    Répondre

  3. TERRY Dit :

    Étrange, cette barbie de type tellement caucasien… nous adoptons leurs Mangas tandis qu’ils copient nos poupées.
    Un monde figé finalement dans un présent uniforme à l’image de cette scène insolite.

    Répondre

    • LoJ Dit :

      Je ne suis pas spécialiste des mangas, mais je crois qu’ils sont exclusivement d’origine japonaise et non chinoise ;-)
      Ensuite, la Chine est ou du moins était à cette époque l’usine du monde. Elle ne copiait pas, elle fabriquait pour le monde entier (jouets, outillage, électroménager etc…), c’était sa seule justification économique. Barbie n’est plus depuis belle lurette fabriquée aux USA. Enfin, l’avenue Wangfujing est un peu l’avenue des Champs Élysées chinoise, c’est-à-dire une sorte de vitrine d’un mode de consommation naissant à cette époque. Tout ce que je connaissais de la Chine avant de m’y rendre se résumait à mes souvenirs scolaires, donc la Chine de Mao. et à l ‘estampille made in China qu’on lit sur l’essentiel des biens de consommation courante. Je devine qu’elle a encore bien changé. Il faudrait que j’y retourne un jour, les photographies seraient certainement bien différentes…

      Répondre

      • TERRY Dit :

        C’est vrai, j’oubliais ce fameux « Made in China » qui fait que même la Tour Eiffel est un objet chinois !
        Il n’en reste pas moins surprenant d’imaginer cette poupée dans une vitrine chinoise…

        Répondre

  4. Georges Dit :

    Une image vaut mille mots dit un proverbe chinois. En voilà l’illustration. D’autres photos sur la Chine ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus